CE QUE L'HYPNOSE N'EST PAS !

Sommeil et hypnose

En état modifié de conscience (EMC) lors d'une séance d'hypnose thérapeutique, le patient n'est pas endormi ! Il garde un certain contrôle des évènements et peut se souvenir de certains propos tenus par le thérapeute. Le changement peut se faire "en toute conscience".

Selon Jacques-Antoine Malarewicz, psychiatre et hypnothérapeute, "l'hypnose est une technique qui peut vous permettre d'expérimenter des changements tout en restant parfaitement vigilant."

"On parle beaucoup sous hypnose"

L'hypnose est un moyen d'intervention thérapeutique fantastique dans lequel la parole du patient n'est pas systématiquement indispensable.

Dans le cadre d'intervention sur une phobie, un trouble anxieux, une allergie, une compulsion, une dépendance... le patient sera amené à répondre par l'affirmative ou la négative, rien de plus, rien de moins.

En cas de choc émotionnel, de syndrome post-traumatique, de maltraitance, de viol... nous ne pourrons faire l'impasse sur la parole salvatrice, mettant l'individu en mouvement, lui redonnant une place en accord avec ses pensées, son ressenti.

Guidé par le thérapeute, les propos tenus par le patient permettent de rebondir, d'atteindre plus rapidement l'objectif ciblé.

"L'hypnose est un don"

Loin des spectacles de magie à paillettes, où interviennent des pseudo-hypnotiseurs, la thérapie ericksonienne est respectueuse de l'individu, de son cadre de vie, et s'appuie sur des techniques, un apprentissage, un savoir-faire, un entraînement intensif, validés par des formations diplômantes.

"Sujet non hypnotisable"

Chaque individu fait l'expérience "de la transe commune de tous les jours" selon Milton Erickson, sans le savoir.

Au fil des séances, chacun découvre le chemin qui le mène vers l'état hypnotique et la connaissance de Soi. Une fois la voie tracée, le voyage intérieur se fait de plus en plus naturellement et rapidement.

Ce que l'hypnose n'est pas !
© 2018 Stéphanie BÉDÉ-VÖLKER